Dévitalisation - Traitement Endodontique

Dr Frédéric Laborde, dentiste à Paris 17 vous explique le traitement endodontique.

L'endodontie est la partie de l'odontologie (ou dentisterie) qui traite de l'intérieur de la dent. Elle consiste dans le traitement et la prévention des infections péri-apicales. Il s'agit d'un acte complexe qui nécessite parfois d'aller voir un spécialiste (endodontiste). La plateau technique du cabinet est très important afin d'obtenir les meilleurs résultats: loupe binoculaire pour accéder et trouver l'entrée des racines difficile à accéder, localisateur d'apex permettant la mesure électrique de la longueur des racines minimisant ainsi le nombre de radiographies, moteur endodontique pour la mise en forme sécurisée rapide des canaux diminuant le temps d'intervention, et laser pour optimiser la décontamination des canaux.

Le dentiste réalise le traitement endodontique d'une dent lorsque celle-ci ne peut plus être gardée vivante (carie atteignant le nerf dentaire), soit parce qu'elle est déjà nécrosée, soit parce qu'elle risque de le devenir (dévitalisation).

 

Traitement endodontique


Le traitement endodontique consiste à :

  • éliminer ce qui reste de tissus vivants infectés ou potentiellement infectés à l'intérieur de la dent (pulpe dentaire)
  • bien nettoyer l'intérieur de cette dent, par une action mécanique : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires (à l'aide de limes endodontiques manuelles et mécaniques), associée à une action chimique : irrigation avec de l'hypochlorite de sodium.
  • mettre en forme la lumière canalaire jusqu'au foramen apical, à l'aide de limes manuelles ou de limes mécanisées afin que la solution d'irrigation pénètre partout.
  • sécher le système canalaire
  • réaliser l'obturation canalaire à l'aide d'un ciment non toxique et d'un cône de gutta percha.

Pour cela le dentiste réalise généralement une anesthésie locale, pour que le geste ne soit pas douloureux. Dans le cas de rage de dent, l'anesthésie est plus difficile et il faut souvent en rajouter pour obtenir une bonne anesthésie. Une ouverture adéquate est réalisée au niveau de la face occlusale de la dent, pour accéder à la pulpe camérale et radiculaire.
Ensuite il faudra reconstituer la dent, soit avec une obturation coronaire si cette dent n'est pas trop délabrée, soit par une reconstitution prothétique (couronne) si elle est trop délabrée, afin d'assurer l'étanchéité du traitement et éviter que la racine ne soit recolonisée par les bactéries.

 

Ici un rayonnement laser pénétrant peut être d’une utilité essentielle. L’anatomie des racines est souvent complexe et les instruments traditionnels ont parfois beaucoup de mal à pénétrer jusqu’à l’extrémité de la racine (fig.11).

Fig. 11
                                                      L’anatomie radiculaire est parfois complexe

Le rayonnement laser transporte son énergie dans les endroits les plus inaccessibles en permettant une décontamination de tous les micro canalicules des canaux dentaires.
Le rayonnement laser est utilisé sous eau oxygénée à 10 volumes afin de limiter l’effet thermique en décontaminant au fur et à mesure de la pénétration de la fibre optique (fig.12).

fig. 12
                                                          La décontamination du réseau canalaire

Dans la très grande majorité des cas, la décontamination est efficace jusqu’au-delà de l’extrémité des racines et permet souvent une véritable stérilisation de tout le réseau canalaire (fig.13).


fig. 13
La décontamination peut être efficace au-delà des racines

Certains lasers ont un effet mécanique qui permet de pousser les obturations dentaires dans les canaux inaccessibles afin de fermer de manière hermétique toutes les extrémités du réseau canalaire de la racine (fig.14).

fig. 14
Obturation hermétique de 4 canaux latéraux

 

 

source:
Dr Gérard Rey

En savoir plus sur les prothèses dentaires avec votre dentiste à Paris 17.